mont blanc_Plan de travail 1.jpg

Une pièce de vie à La Roche-sur-Foron

L'ascension du Mont Blanc

Rénovation et décoration d'une pièce de vie inspirée de la montagne

L'espace est grand, surtout en hauteur. Au sol, il fallait épurer, libérer l'espace et l'optimiser pour fluidifier les circulations et répondre à l'ensemble des attentes de cette famille. Nous sommes donc venu harmoniser l'ensemble aux teintes de la montagne, en élevant le regard vers les sommets, ceux qui habillent désormais le mur cathédrale du salon. Accentuée par le garde-corps du nouvel escalier, cette ascension nous transporte dans tous les détails de la décoration, avec toute la légèreté d'une montgolfière, telles les suspensions qui culminent dans le salon.

Le projet en quelques mots...

  • Localisation : La Roche-sur-Foron (74)

  • Type : Résidentiel

  • Inspiration : Le Mont Blanc

  • Style : contemporain, poétique, montagne

  • Matières principales : bois, tissu, métal, cuir

Le projet en images

Le projet en détails

Depuis l'entrée jusque dans le salon, en passant par la cuisine et la salle à manger, cette grande pièce ouverte méritait d'être repensée avec harmonie. Les clients rencontraient quelques contraintes au quotidien, notamment liées au rangement, à la circulation et à l'organisation de l'espace. Nous sommes reparties d'une feuille blanche pour réinterpréter leur espace en fonction de leurs besoins.

Côté cuisine, un agencement plus optimisé a pris place, mais ce fut surtout le point de départ de notre ambiance chromatique. Façades noyer et vert forêt, plan de travail en granit noir du Zimbabwe avec un toucher cuir, on retrouve les chaises hautes et les interrupteurs en cuir, qui font le lien par la texture. Les détails noirs comme la robinetterie, l'applique à bras articulé ou les pieds de chaise, quant à eux, apportent cette touche d'élégance qui vient relever l'ensemble grâce au contraste. Au sol, nous avons voulu faire d'une contrainte existante un atout fort du projet ; une différence de planéité entre la cuisine et la salle à manger est devenue une bande noire qui se poursuit jusqu'au plafond, créant ainsi un cadre avec effet trompe l'œil qui vient mourir dans le plan de travail du bar. Voilà un angle de vue peu commun et à forte valeur ajoutée.

 

Côté salle à manger, la luminosité fut de mise, grâce à un plateau de table en fénix et des chaises en tissu de couleurs claires. Les pieds de la table, en noyer, font écho au meuble de rangement et à la cuisine, mais aussi au meuble TV que l'on retrouve dans le salon. Les niches de couleur vert forêt qui habillent ces deux meubles de rangement sont un rappel mesuré aux caissons de cuisine. Un papier peint aux formes de montagnes vient créer une scénographie dans cet espace, en mettant en valeur le meuble en noyer sur fond foncé. Le grand miroir rond, lui, vient refléter la lumière naturelle en redéfinissant l'angle de cette pièce. La suspension en forme de montagne est un clin d'œil subtil à l'évocation générale de l'ambiance des lieux, dont les propriétaires sont des amoureux de montagne.

Dans le salon, les canapés ont été volontairement choisis dans ce tissu qui prend des allures différentes selon la lumière, et qui apportent ce sentiment reposant dans cette partie de la pièce. La méridienne, dans le même tissu mais de couleur plus claire, vient équilibrer notre chromatique tout en créant un coin lecture accueillant grâce aux niches dessinées sur-mesure sous l'escalier. Ici, pas de table basse ! Le mode de vie des clients veut laisser la part belle au grand tapis graphique et les poufs en pagaille, pour que chien et enfants puissent jouer, s'allonger, ou regarder la télévision dans une posture totalement libre.

Pour finir, chaque élément est un détail choisi avec cohérence, comme les suspensions du salon qui rappellent la lampe de la salle à manger en forme de montgolfière, s'envolant vers les sommets du salon. Dans l'entrée, banc et patères poursuivent notre chromatique, alors que la feuille de pierre derrière le poêle n'est pas sans rappeler l'ardoise que l'on retrouve communément dans les chalets.

Le projet "avant"...